CAO

CAO

Accès

24 rue du Colombier

Accès 44 rue du Père Chevrier
69007 Lyon
Tél : 04 78 58 38 86
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le CAO a un statut de CHRS sans hébergement : il accompagne les personnes sans domicile pour leur permettre de cheminer vers un mieux-être et une meilleure insertion.
L'accueil est ouvert sans rendez-vous les lundis, mardis et vendredis matin de 9 heures à 11 heures 30. Les suivis se font ensuite sur rendez-vous.
La présence d'une équipe pluridisciplinaire permet une prise en charge globale des besoins de la personne.

 

 

Personnes accueillies

L'accueil se fait sans distinction d'âge ou de sexe, mais est subordonné, pour les personnes d'origine étrangère, à la régularité du séjour sur le territoire français . Les personnes fréquentent le service selon leurs besoins : la durée de l'accompagnement est fonction de chaque situation individuelle.

 

Personnel

L'équipe, encadrée par une chef de service, est composée de trois assistants de service social, de deux chargés de mission, d'une chargée de projet, d'une secrétaire médico-sociale et d'un médecin psychiatre.
Des bénévoles viennent ponctuellement soutenir l'équipe dans l'accueil des personnes et la gestion du courrier.
 

Actions

Le CAO accueille, oriente, domicilie et accompagne les personnes dans leurs démarches d'accès aux droits.
Le CAO offre un espace de convivialité pour s'arrêter un instant dans un quotidien difficile.
Il permet aussi de rencontrer des professionnels pour un suivi social individualisé, dans une relation de confiance et un accompagnement dans l'accès aux droits sociaux, l'accès à une couverture maladie et un soutien dans des démarches d'insertion.
Le CAO domicilie administrativement les personnes sans hébergement, ce qui leur permet de recevoir du courrier, d'entretenir des liens réguliers avec différents organismes et d'avoir un accès plus facile aux droits.
Le CAO est habilité à percevoir le Revenu de Solidarité Active à la place des bénéficiaires et avec leur accord, réalisant ainsi une gestion des revenus avec le libre consentement de l'intéressé ; ce dispositif facilite l'accès au logement et son maintien.
L'obtention d'une couverture maladie est également essentielle, pour garantir l'accès aux soins, retrouver un lien de confiance avec le milieu médical, restaurer la santé et l'énergie nécessaire pour accéder à un mieux-être.
Enfin, le suivi individualisé permet de prévenir de nouvelles ruptures ou difficultés découlant des changements de cadre de vie induits et d'introduire la notion de continuité dans le quotidien.
Malgré la précarité antérieure et la difficulté d'accès aux démarches administratives, une partie des usagers du CAO arrive à accéder à un hébergement stable ou à un logement stable.
 
Le CAO facilite le maintien ou l'accès au logement ou à l'hébergement des personnes sortant de prison
Depuis 2010, le Rhône est l'un des 7 départements retenus pour expérimenter un projet « Référent logement des sortants de prison », dans le cadre d'un plan ministériel ; le CAO a  été mandaté pour mettre en place ce dispositif en 2011.
Les personnes détenues peuvent ainsi être rencontrées avant même leur sortie de prison, dans les maisons d'arrêt de Corbas et de Villefranche, afin d'anticiper la recherche de solutions. Une solution d'hébergement ou de logement stable peut ainsi leur être proposée.  
Pour quelques personnes, un accompagnement renforcé a permis de prévenir les effets de la vulnérabilité découlant des ruptures dues à l'incarcération (ruptures sociales, familiales, de soins...).
 
Le CAO écoute la souffrance psychique des personnes en difficulté et les oriente vers des soins adéquats
L'errance sociale, les situations de rupture, la précarité au quotidien engendrent ou renforcent des troubles psychiques ou psychiatriques. Un médecin psychiatre reçoit sur rendez-vous et après orientation d'un assistant social du CAO. Ces consultations permettent une première évaluation de la nécessité de soins et pour certains la création d'un lien avec un suivi à long terme.

 

Organismes de tutelle

Direction Départementale de la Cohésion Sociale, seul financeur (DDCS)


Partenaires

Administration Pénitentiaire
Maison de la Veille Sociale
Centres d'hébergement et de réinsertion sociale
Ecole d'esthétique Terrade
Le CAO anime la Commission sociale inter-associative, réunissant tous les trimestres les acteurs professionnels intervenant auprès du public sans domicile, en situation précaire, lié à des addictions, avec des représentants du Conseil Général, de la Ville de Lyon, de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale.
Le Collectif « Accueils de Jour du Rhône» a été créé à partir de cette Commission inter-associative pour optimiser les services rendus au public sans domicile, dans le respect de la diversité et de l'identité de chaque accueil, en préservant une continuité du parcours de la personne entre les partenaires.
 
Le CAO travaille en lien étroit avec d'autres structures  de prise en charge des personnes en situation de précarité, notamment le Samu Social 69 et le Réseau Social Rue-Hôpital.
Il participe avec d'autres organismes au développement de l'accès aux droits, par des journées de réflexion inter-associatives et par des actions de formation (par exemple auprès des bénévoles des Petits Frères des Pauvres).
Il collabore avec les CHRS et autres lieux d' hébergement, dans un travail en réseau.