bannner souffrances psy

 

La réorganisation de la psychiatrie limite les places d'hospitalisation aux pathologies les plus graves. De nombreuses personnes souffrent cependant de pathologies diverses ne justifiant pas une hospitalisation de longue durée, sans pour autant être suffisamment sécurisées pour organiser seules leur vie au quotidien. Il est nécessaire qu'elles puissent être accueillies et hébergées dans des structures collectives, et accompagnées pour poursuivre leurs démarches de soins, trouver des activités à la mesure de leurs capacités et parvenir à un mieux-être personnel.


Le MAS dispose de deux résidences d'hébergement temporaire pour préparer l'accession à un logement et à une meilleure insertion sociale de ces personnes en souffrance psychique ou psychosociale.


Celles- ci peuvent aussi être hébergées dans deux maisons-relais, sur un temps plus long. Les résidents disposent a minima d'un studio, ou d'un petit appartement, au sein d'un collectif où chacun peut préserver son intimité tout en partageant des moments de convivialité avec les autres résidents. Le volet « santé » reste géré par les dispositifs de droit commun.


Le travail en réseau avec d'autres partenaires assure la fluidité du parcours pour l'accueil au MAS, comme pour la sortie.

 

3 Structures d’accueil :

• CHRS Feydel Villefranche

• CHRS Francis Feydel Lyon

• Les Maisons Relais